Carnet noir

C’est avec une immense tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Pierre Maury.

Au travers du SNO, c’est toute la famille du rugby qui se retrouve aujourd’hui endeuillée tant « Pedro », comme on se plaisait tous à le surnommer, va manquer à toutes les personnes qui ont pu le côtoyer.

 

On le dit souvent, mais l’adage est d’autant plus vrai aujourd’hui, « ce sont bien souvent les meilleurs qui nous quittent les premiers ».
Et le meilleur, Pierre l’était en toute circonstances…
Une joie de vivre omniprésente et un second degré maîtrisé à merveille, faisaient de lui une personne aussi bien attachante qu’indispensable.
Il nous sera difficile de trouver les mots adéquats tant sa disparition va nous être difficile et nous tenons avant tout le remercier pour tout, lui qui gardera une place à part dans tous nos cœurs.
Nos premières pensées vont également vers sa famille et ses proches, à qui il manquera sans nul doute tout autant qu’a nous.
On t’embrasse Pedro et on t’imagine déjà dans ton Ariège natal le plus heureux des retraités…