You are here

Les Rugbymen du SNRLA se mettent au Judo, avec William Mathey et Julie Da Costa

William Matey et Julie Da Costa s’occupent de nos rugbymen en ce début de saison.

Deux séances hebdomadaires  pendant 3 semaines dans cette phase de préparation.

Willima Mathey, judoka émérite de Saint-Nazaire, participe encore à 44 ans aux mondiaux vétérans de Judo.

Julie da Costa et William Mathey
Julie Da Costa et William Mathey

Interview

1/Peux tu te présenter et présenter ton club de judo?
 
Julie Da Costa et moi même sommes licenciés au Judo Club Nazairien depuis de nombreuses années et sommes toujours compétiteurs en sénior et vétéran.
Julie est l’une des professeurs diplômés du club et intervient uniquement que sur la section judo et pour ma part je suis secrétaire général et responsable communication depuis plusieurs années et j’ai également des responsabilités au niveau national sur le secteur vétérans.
Notre club a plus de 60 ans d’existence et est l’un des plus important en terme d’effectif (450 licenciés) et l’un des meilleurs clubs de de région.
Nous avons 5 sections (judo, taiso, jujitsu, kendo et iaido) et également une section handi.
Nous commençons l’apprentissage avec les enfants dés 4 ans en baby judo. Les différentes sections sont mixtes et sont dirigées par des professeurs diplômés.
Nous avons des résultats sportifs du niveau départemental au niveau international.
Site internet : jcnazairien.free.fr

2/ Comment t’es venu le virus du judo, et qu’apprécie tu particulièrement dans le rugby?

Le virus m’est venu dés l’âge de 7 ans car je vivais en région parisienne et le sport le plus pratiqué de ma commune était le judo.
J’ai vite pris gout à ce sport de combat avec beaucoup de valeurs (code moral du judo) notamment le respect des autres.
Ce sont ces valeurs de combat, de respect et d’engagement permanent qui font que j’apprécie beaucoup le rugby. Je retrouve beaucoup de similitudes entre je judo et le rugby malgré que l’un soit un sport individuel (avec quelques fois des compétitions en équipes) et l’autre un sport d’équipe.

3/ Quel est l’apport des séances au judo pour les rugbymen du SNRLA?

L’apport des séances de judo pour les rugbymen a pour objectif de donner quelques notions techniques transposables en situation rugby.
Démontrer que quelques techniques de positionnement, de déséquilibre peuvent éviter d’utiliser seulement la seule force physique et se préserver pour des fins de match parfois difficiles.
Des séances de combat concluent chaque entrainement et permettent à chacun de se mesurer à ses partenaires et de garder cette notion de combattivité et ce dans la bonne humeur.

4/ Comment trouves tu le groupe et est il réceptif?

Je trouve le groupe très homogène et très respectueux. Les échanges entre ce que nous apportons techniquement et les situations rugby sont très fréquentes durant les séances ce qui montrent une bonne implication du groupe.
J’ai beaucoup d’espoirs pour ce groupe pour cette saison et nous espérons avec Julie voir l’équipe aller le plus loin possible cette saison.

5/ Quel est le rythme des séances et quels sont les progrès réalisés?

Sédrik nous a demandé d’intervenir 2 fois par semaine pendant 3 semaines.
Les progrès sont considérables depuis le début, nous commençons à observer des gestes qui deviennent instinctifs.
Merci à Sédrik de nous avoir associer à son projet, à Fred pour son partenariat pendant les séances et aux joueurs pour leur accueil et leur sérieux lors des différentes séances.

Saint-Nazaire Rugby au judo
Saint-Nazaire Rugby au judo
William Mathey et Yann Dorbeaux, Judo et Rugby
Fabien Drogon et Yann Dorbeaux, Judo et Rugby
JudoQuentin
Prise de Quentin Traversier

JudoSNR

Share
Top