You are here

Saint-Nazaire – Tarbes 13 – 27

trabesent
Merci à Stef pour les photos

On avait promis l’enfer aux Nazairiens face à un des favoris de la poule, mais finalement, nos joueurs ont fait mieux que résister et auraient mérité au moins le point du bonus défensif.

Un placage à retardement à deux minutes de la fin sur Ouchene qui avait semé toute la défense Tarbaise aurait du valoir l’essai de pénalité et ramener les locaux à 7 points.

Mais il n’en fut rien…

snrtarbes

2000 Spectateurs au Pré-Hembert, une belle assistance
2000 Spectateurs au Pré-Hembert, une belle assistance
Saint-Nazaire Tarbes 13 - 27
Saint-Nazaire Tarbes 13 – 27, quelle énergie ses rouges et noirs

David Banquet savait que le manque de préparation allait être préjudiciable.

« Avec un seul match amical joué, on a manqué de rythme, et du coup, les moindres fautes se payent cash surtout face à un adversaire du niveau de Tarbes. »

Ses joueurs démarrèrent pied au plancher, et sur un coup de pied à suivre intelligent de Dorbeaux qui prit à revers la défense adverse, Esteves se troua et l’opportuniste et rapide Canivet plongea à dame pour le premier essai de la partie (6eme).

Le Pré-Hembert se mit à encourager ses favoris qui remirent ça à nouveau et manquèrent de peu de doubler la mise.

Mais les visiteurs se remirent dans le sens de la marche sur une relance hasardeuse et un en-avant qui fut exploité au final par Dumestre après un renversement de jeu. (17eme)

Avec la transformation de Claverie et une pénalité plus loin (31eme) les Nazairiens allaient courir après le score.

Troadec déséquilibra Bonnecarrere et écopa d’un carton jaune, suivi de Labarrère 8 minutes plus tard.

Sur la mêlée, à 13 contre 15, le break fut fait par Hamecher (39eme)

5 à 17 à la mi-temps et la reprise à 14 pour ne rien arranger.

Pourtant, on fit mieux que résister et Canivet plongea en coin suite à une superbe attaque avec redoublement de passe. (48eme)

10 à 17 car Dorbeaux ne put transformer du coin.

Dorbeaux (63eme) répondit à Claverie (61eme) pour un 13 à 20 plein d’espoir.

Mais une nouvelle faute de main profita aux Tarbais sur un contre assassin terminé par Vergallo et transformé par Claverie (66eme)

L’essai de pénalité refusé à Ouchene conclua la partie, mais le public du Pré-Hembert applaudit ses protégés qui ont fait le match qu’il fallait face au favori de la poule.

« On a été solidaire, c’est ce que je retiens, avec un super état d’esprit, et on a du potentiel, il va falloir travailler mais je demeure optimiste pour la suite » Appréciait David Banquet après le match.

A noter la belle prestation d’ensemble du pack avec les débuts remarqués des nouveaux, Fry, Dallery, Porte, Lombard et un Van Wyk particulièrement saignant.

La poutre Hulme Lombard s’est avéré aussi extrêmement solide

Avec un Traversier toujours à la pointe du combat, tandis que Troadec et Lepage complétèrent parfaitement l’ensemble.

Derrière, il y eut beaucoup d’initiatives avec les jambes de Ouchene et Canivet tandis que Labarere distribua bien le jeu.

Malheureusement, le manque d’automatisme fit tomber quelques ballons qui décidèrent du sort du match avec deux contres assassins des tarbais.

Et comme le troisième essai des hommes de Marc Dantin fut réalisé alors qu’on jouait à treize, on voit qu’avec quelques réglages on pourra résister aux meilleurs.

Encourageant….

tarbeszb
Van Wyk fut très saignant à l’impact, bien aidé ici par Lepage
tarbesza
Fry tonique bien aidé par Troadec et Traversier

trabeszs

tarbes1
La mêlée a tenu le choc
tarbes2
Encore des réglages à la touche

Saint-Nazaire-Tarbes : 27-13 (mi-temps 5-17)
2000 Spectateurs, Arbitre Mr Cloute
Évolution du score (5-0, 5-7, 5-10, 5-17 // 10-17, 13-17, 13-20, 13-27)

Pour Saint-Nazaire  : Deux essais Canivet (6eme et 48eme) et une  pénalité Dorbeaux (63eme)

Pour Tarbes : trois essais Dumestre (10ème), Demaï-Hamecher (38ème), Vergallo (65ème) trois transformations (10ème, 38ème), deux pénalités (31ème, 62ème) de Claverie

Saint-Nazaire
Ouchene – Pauvert, Coisy, Micheluzzi,  Canivet –   Dorbeaux, (o), Labarere (m) –  Troadec, Van Wyck, Lepage –  Hulme cap, Lombard–  Fry, Traversier , Dallery
Puis Porte, Ney, Chomat, Guetat, Lacroix, Belleteste, Bidau, Mavaetau

 

La très jeune équipe B s’est inclinée avec les honneurs 7 à 34.

tarbesb

 

 

 

Share
Top